How to survive without killing the planet ?

Le Gong est ce groupe cosmo-psychédélique des années 70, créateur d’un univers musical et poétique peuplé de théières volantes et de lutins extraterrestres. Jusqu’au décès l’an passé du fondateur Daevid Allen (77 ans), puis de la  chanteuse Gilli Smyth (83 ans) il y a quelques jours,  ces musiciens anglais, français et australiens ont traversé pendant cinquante ans les modes et les époques. Témoin ce clip « Comment survivre sans tuer la planète ? » qui a été visionné plus d’un million de fois !

« How to survive without killing the planet ? We need to know ! »

 

Marche dans la beauté

Navajo(composition POZ juillet 2016)

Dans la beauté, je marche
Avec la beauté devant moi, je marche
Avec la beauté derrière moi, je marche
Avec la beauté au-dessus de moi, je marche
Avec la beauté au-dessous de moi, je marche
Avec la beauté tout autour de moi, je marche

rémonie de guérison Navajo (chants de la Nuit)

Lire la suite

Chant de Printemps

Mandaprint

Après tout ce blanc vient le vert
Le printemps vient après l’hiver.
Après le grand froid le soleil,
Après la neige vient le nid,
Après le noir vient le réveil,
L’histoire n’est jamais finie.
Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver,
Et après la pluie le beau temps.
Claude Roy
L’histoire n’est jamais finie
 

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.
Victor Hugo – Printemps