Eclipses du mois d’Août

Billet de POZ

L’interprétation des éclipses en astrologie fait régulièrement l’objet de controverses. Le fait n’est pas nouveau et pimente l’histoire de l’astrologie depuis l’Antiquité. Peut-on oui ou non se baser sur les éclipses pour prédire des événements en astrologie mondiale ?
Depuis les fondements de la tradition occidentale issue de la doctrine de Ptolémée jusqu’au discrédit porté par Morin de Villefranche pour qui « la science des éclipses de Ptolémée n’est qu’un leurre », le débat se poursuit jusque chez les modernes. Ainsi, André Barbault, nous rappelle fort justement qu’aucune étude complète n’a été à ce jour réalisée qui permettrait de tirer des conclusions bien établies.
Puisque nous approchons d’un cycle d’éclipse, revisitons donc cette question sur le plan collectif, au delà des résonances possibles ou probables dans les thèmes individuels de chacun, ce qui est un autre sujet.

Une éclipse de Lune nœud Sud aura lieu le 7 août sur le 16° du Verseau (Soleil à 16° Lion) et sera suivie d’une éclipse totale de Soleil au nœud Nord le 21 août au 29° du Lion.

EcllLune EcliSol

 

Rappelons d’abord brièvement le premier point de la doctrine de Ptolémée qui consiste à examiner le lieu de l’éclipse. Seule ne serait concernée que la région (ou la zone) où l’éclipse est visible et plus particulièrement le pays ou la ville dont le thème fondateur comporte un luminaire (soleil ou lune) ou l’Ascendant sur le degré zodiacal de cette éclipse. Ensuite de considérer cette même corrélation dans le thème de son prince (en y ajoutant son Milieu du Ciel). La Tradition y voyait alors de possibles bouleversements dans le pouvoir, le risque d’une éclipse de celui-ci ou encore un éventuel danger.

A vrai dire rien n’est moins évident, ainsi que le montrent les cartes ci-dessous qui reprennent les trajets des éclipses solaires des dernières décennies. On pourra sans doute noter quelques corrélations, comme par exemple l’arrivée de Chavez au pouvoir en 1998, qui conduira l’année suivante à l’avènement de la République Bolivarienne. L’éclipse de 1998 passait en plein sur Caracas. Ou bien encore l’éclipse de juin 1990 sur le nord de la Russie, au moment où  Elstine annonça la fin de l’URSS et la souveraineté de la Russie. Mais il est établi que l’effondrement du Communisme est lié au cycle Saturne-Neptune, avec Uranus. Ces corrélations méritent d’être creusées à partir des cartes. Mais il est certain que l’on y relèvera autant de contre-exemple, avec des éclipses ne semblant correspondre à aucun événement majeur pour la zone considérée. Alors ?

La question de la durée de l’effet de l’éclipse est aussi à prendre en compte et c’est un autre point de friction entre astrologues. On admet généralement depuis Morin de Villefranche que la durée de l’effet de l’éclipse va du moment de sa formation à celui de l’apparition de l’éclipse suivante, entre quinze jours et un mois (cycle entier), ou sinon six mois jusqu’à la date de l’éclipse suivante du même luminaire. Certains astrologues pensent que l’effet d’une éclipse est parfois ressentie avant même sa formation, de quelques jours à un mois. Je ne commenterai pas davantage ces différents points dans ce court billet et laisse ces cartes à votre examen.

eclipses solaires 81eclipses solaires 01La prochaine éclipse de soleil du 21 août sera visible depuis les États-Unis, d’Ouest en Est. Elle passera non loin de Washington, légèrement au sud.

eclipseus

Concernant le prince de la région, elle se produira sur le Mars natal de Donald Trump et pratiquement sur son Ascendant. Il faut rappeler aussi que le Président américain est né lors d’une éclipse lunaire.

 DonTrumpThemeUn autre point  à considérer, toujours selon Ptolémée, est l’espèce de l’éclipse: la nature de l’événement peut être définie par la planète « maitresse de l’éclipse ». Ici c’est Mars, le dieu de la guerre. Il était malheureusement présent lors des attentats de ces dernières années, tour à tour conjoint au nœud Nord ou au nœud Sud. D’autres points  comme le temps, la durée et la qualité d’une éclipse font partie de la doctrine ptolémaïque mais les étudier ici nous emmènerait trop loin.

Quels seront donc les effets de cette éclipse pour les États-Unis ? J’avoue mon ignorance et vous livre ma réponse de normand: peut-être quelque chose d’extraordinaire…peut-être absolument rien ! Nous sommes bien avancés.
Mais dans tous les cas, l’occasion est très intéressante pour tenter de progresser dans notre compréhension de l’influence controversée des éclipses sur les évènements mondiaux.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.